30

mar

Tarif : B
20 € / 15 € / 12 € / 10 €
théâtre
À 20H - durée 2h
Et le coeur fume encore

Cie Nova

© Loïc Nys

© Loïc Nys

© Loïc Nys

BILLETTERIE

Traversée kaléidoscopique des mémoires de la guerre d’Algérie, sur trois générations, le spectacle s’est construit autour de témoignages, recueillis auprès de nos familles et de nos proches. Et le cœur fume encore part d’une investigation auprès d’historiens et d’associations, de poètes et d’intellectuels, point de départ pour basculer dans le théâtre, passant sans cesse de l’intime au politique, du témoignage au jeu, du réel à la fiction.
Margaux Eskenazi

L’épineuse question de la guerre d’Algérie et de ses traces est au centre de cette création théâtrale portée par sept comédiennes et comédiens qui n’ont pas trente ans, impressionnants d’engagements comme aussi parfois d’humour. Sept personnages dont l’histoire se déplie sur plusieurs générations, à partir des événements de la Guerre d’Algérie. Une pied-noir, un harki, un travailleur immigré, un kabyle, un officier pro OAS, un appelé et une militante anti-coloniale à partir desquels Et le cœur fume encore tente de dessiner la carte d’une mémoire qui, dans sa version officielle, a entretenu et entretient encore bien des zones d’ombre. Convoquant des archives et des écrits issus des deux rives de la Méditerranée, le spectacle s’est aussi construit à partir de récits individuels et d’improvisations de plateau, et conjugue contre l’amnésie, les mots et la musique, la fiction et l’Histoire.

C’est cela qui touche le plus dans ce spectacle : l’humanité à l’œuvre où on joue indifféremment des rôles de femmes, d’hommes, de Noirs, de Blancs ou d’Algériens pour tenter en acte de “décoloniser et dégenrer les imaginaires”.  
Les Inrockuptibles

Parce que le théâtre sort grandi d’avoir ainsi éveillé nos consciences. Fabuleux.
Télérama

Équipe artistique :

Conception, montage et écriture : Alice Carré et Margaux Eskenazi
Avec des extraits de : Kateb Yacine, Assia Djebar, Jérôme Lindon et de « Le Cadavre
encerclé de Kateb Yacine et la préface d’Edouard Glissant, publiés par les Editions du
Seuil »
Mise en scène : Margaux Eskenazi
Collaboration artistique : Alice Carré
Espace : Julie Boillot-Savarin
Lumières : Mariam Rency
Création sonore : Jonathan Martin
Costumes : Sarah Lazaro
Vidéo : Mariam Rency et Jonathan Martin
Régie générale et lumières : Marine Flores

Avec :
Armelle Abibou en alternance avec Anissa Kaki, Loup Balthazar, Salif Cissé en
alternance avec Christophe Ntakabanyura, Malek Lamraoui, Yannick Morzelle en
alternance avec Lazare Herson-Macarel, Raphael Naasz et Eva Rami en alternance
avec Louise Coldefy


Alternance régie en tournée
Régisseuse Lumière : Leslie Desvignes
Régisseur Son : William Leveugle

Avec les voix de Paul Max Morin, Nour-Eddine Maâmar et Eric Herson-Macarel

Responsable des productions Paul Lacour-Lebouvier
Diffusion Gwénaëlle Leyssieux - Label Saison

Production :
La Compagnie Nova et FAB - Fabriqué à Belleville

Avec le soutien de :
la Région Ile-de-France, de la DRAC Ile de France, de la Ville des Lilas, du Conseil Départemental du 93, de Lilas-en-Scène, de la Ferme Godier (dans le
cadre de la résidence action et territoire de la DRAC Ile-de-France), du Studio Théâtre de Stains, du Collectif 12, du Centre Culturel de la Norville, d’Arcadi, et de de la
Grange Dîmière à Fresnes, de la fondation E.C Art Pomaret, de la SPEDIDAM, de la fondation d’entreprise VINCI pour la Cité.

Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

Abonnez-vous à la newsletter

Avenue des Falaises
27100 Val-de-Reuil

T 02 32 40 70 40
contact@theatredelarsenal.fr

twitter
facebook
instagram
 
Conception graphique : Studio Kolofon et Patrick Pleutin
Développement : Cécile Adam