Les artistes en résidences

Les artistes accompagnés cette saison

Le Théâtre de l’Arsenal poursuit sa démarche d’accompagnement des artistes en les accueillant pour leur travail de recherche et de création. Cette saison nous accueillons six compagnies :

Compagnie Les Corps Vagabonds
Les Corps Vagabonds héberge depuis 2012 les créations de Liza Machover et de Flavien Bellec. Leurs travaux attachent une importance toute particulière à la question de la foi, à l’extériorisation de l’intime et à l’acte de création. En pillant les grands textes de leurs thèmes majeurs, comme l’absence des pères, les rouages de la mémoire ou l’héritage familial, ils créent, au moyen d’improvisations de plateau, d’un travail de réécriture et de recherche de matériaux éclectiques, leur propre objet scénique à la dramaturgie singulière. www.lescorpsvagabonds.fr

Compagnie Itra - Sophie Lamarche Damour
Née au Gabon, Sophie Lamarche Damoure découvre la danse en France à l’âge de 8 ans. Interprète pour Isabelle Dubouloz, Santiago Sempéré, Anne Dreyfus, David Vaughn, Faizal Zéghoudi, elle choisit en 1999 de mener sa propre recherche, après une formation en théâtre Nô et Kabuki. Au sein d’itra, elle questionne la présence sensible et essentielle du corps sur scène.
www.itradanse.fr

Compagnie Nadine Beaulieu
Nadine Beaulieu poursuit son travail s’attelant à différentes thématiques qui tissent la toile de ses obsessions artistiques.. On y retrouve le sport, discipline suscitant, au-delà de l’activité physique, un exercice mental puissant liant la notion d’enjeu au dépassement de l’autre mais aussi au dépassement de soi.
www.cienadinebeaulieu.com

Compagnie La Sixième Heure
Le jeu de théâtre de la compagnie La Sixième Heure est en mouvement, il a la propriété de ne pas avoir d’identité artistique. En questionnement permanent sur la théâtralité, la poétique en fonction des auteurs et des metteurs en scène qu’ils choisissent collectivement, la créativité de l’acteur est au centre de leur recherche et de leurs choix au sein d’un geste commun, radical et nécessaire. En réaction aux bruits du monde ou comme un bateau au milieu de la mer, une fuite vers d’autres horizons ; leur théâtre est une utopie poétique à partager et à questionner ensemble.

Compagnie La feuille d’automne
Pour la troisième année consécutive, le Théâtre de l’Arsenal invite le fantasque Philippe Lafeuille dans une commande sur mesure : imaginer une version de son spectacle Tutu pour le très jeune public. La danse dans tous ses états !

Collection Daniel Larrieu
Daniel Larrieu a fait ses débuts de danseur professionnel dans les années 1980. En 1982, un prix au Concours de Bagnolet révèle l’originalité de son langage chorégraphique et il créé cette même année la compagnie Astrakan. En une dizaine d’années, il multiplie les expériences, en passant des jardins du Palais Royal où il répète, à la piscine d’Angers où il crée un surprenant Waterproof (1986), tentant à chaque fois de renouveler l’expérience de sa danse dans des rencontres chorégraphiques, plastiques, scénographiques et musicales variées. Considéré comme une figure marquante de la danse contemporaine française, il traverse ainsi l’aventure de la danse des années 80, ses expérimentations, ses audaces, ses lieux atypiques.
www.collectiondaniellarrieu.com