Tarif : C
15 € / 10 €
Durée : 1h30
La musica deuxième

de Marguerite Duras

Mise en scène Philippe Baronnet

Jeudi 30 novembre

20h

Présentation
Distribution
Autour du spectacle

© Victor Tonelli

© Victor Tonelli

© Victor Tonelli

© Victor Tonelli

© Victor Tonelli

© Victor Tonelli

© Victor Tonelli

© Victor Tonelli

Ce sont des gens séparés, qui ont habité Évreux au début de leur mariage, qui s’y retrouvent, dans un hôtel, le jour où leur divorce est prononcé. Le hasard les fait se retrouver dans le même hôtel vide du début de leur rencontre. D’abord surpris, hésitants, ils vont à nouveau se parler, se parler, se parler le temps d’une longue nuit blanche, bouleversante. Dans ce style si particulier propre à l’écrivaine, les mots sont comme des coups ou des caresses : directs, simples, justes, violents, beaux, sublimes...

Une interrogation sur le désastre que produit parfois le temps sur ce qui fût le plus sacré, le plus fort, que l’on croyait inaltérable. Dans son œuvre plurielle, Duras abolit les frontières des genres, celui du théâtre comme celui du cinéma. Philippe Baronnet a créé La Musica deuxième en souhaitant rapprocher cette ouverture, à ses réflexions sur les dispositifs scéniques et la place des spectateurs, plaçant ici le public sur le plateau. Toutes les finesses sur lesquelles les acteurs ont travaillé ( un regard, une respiration, le plus infime des gestes... ) sont perçues par le spectateur, aussi fortement qu’un gros plan. Épurée, la mise en scène accompagne les deux comédiens afin qu’ils inventent chaque soir le désir, le trouble, la mélancolie. 

Mise en scène : Philippe Baronnet
Avec
Nine de Montal et Vincent Garanger
Scénographie : Estelle Gautier
Lumière : Lucas Delachaux
Son : Julien Lafosse 
Le texte est édité aux Éditions de Minuit

Production Les Échappés vifs
Coproduction Le Préau Centre dramatique de Normandie–Vire avec le soutien 
de la DRAC Normandie, la région Normandie et du département du Calvados Les Échappés vifs, compagnie implantée à Vire, est associée avec Le Préau de 2016 à 2018. 

Cinéothéâtre
le vendredi 24 novembre à 20h : 
Hiroshima mon amour d’Alain Resnais - scénario
de Marguerite Duras avec Emmanuelle Riva et Eiji Okada. Oscar du meilleur scénario 1961.

Gratuit sur présentation d’une carte pass ou d’un billet de l’Homme A ou La musica deuxième